Bibliomanie

De rectitudine nominum. Pétrarquisme et poésie moderne
di , numero 1, aprile/giugno 2005, Saggi e Studi,

Come citare questo articolo:
Martin Rueff, De rectitudine nominum. Pétrarquisme et poésie moderne, «Bibliomanie. Letterature, storiografie, semiotiche», 01, no. 6, aprile/giugno 2005

Pétrarquisme. Pétrarque est l’un des rares poètes à avoir donné son nom propre à un type de poésie : avec lui, le nom propre d’un poète devient le nom commun d’une classe de poèmes unis par un genre. Si c’était aussi, avec les difficultés que l’on sait, le cas d’Orphée, ce destin est partagé par peu : telle antonomase est généralement réservée aux philosophes dont on peut recomposer les dogmes sans trop d’égard pour le système: Platon lègue le platonisme, Hegel et Marx l’hégélianisme et le marxisme, mais Dante ? mais Baudelaire ? mais Celan enfin ?

Scarica l'articolo in pdf